Les rosiers

Les rosiers sont des plantes exceptionnelles qui fleurissent vos parterres durant l’été.
Mais pour qu’ils soient du plus en plus beau, ils ont besoin de vous.

Pour vous aidez à leur redonner une deuxième jeunesse, nous vous proposons quelques étapes à ne pas manquer.
La plantation

Pour cette étape, vous avez plusieurs mois pour l’installation de vos nouveaux rosiers, c’est à dire entre fin octobre et mi-avril.

Attention au gel et ne plantez pas si la terre est trop humide. Si vous ne souhaitez pas les planter directement, il est nécessaire d’installer vos végétaux à l’abri du gel.
Lorsque vous êtes prêt

Choisissez un endroit ensoleillé, à l’abri du vent si possible. Placez-les de façon à ce que vous en profitiez le plus possible.

Les rosiers peuvent être placés à un endroit où la tonte est difficile ou pour former une haie mais aussi en massif.

La place choisie, il vous suffit maintenant de passer à l’action et oui il faut creuser.

Le trou doit être de 30 à 40 cm de côté et de profondeur. A l’intérieur vous pouvez installer de l’engrais ou du fumier et recouvrir de terre. Les racines de la plante ne doivent pas toucher l’engrais ou le fumier.

Avant d’installer la plante, n’oubliez pas de raccourcir ses racines, cela lui permettra de prendre plus facilement.

Vous avez maintenant planté votre magnifique rosier, tassez légèrement et arrosez abondamment.

Après la plantation, taillez les branches qui sont plus importantes. Cette opération peut se réaliser en même temps que le rafraîchissement des racines.

La taille
Elle s’effectue plus tard dans la saison, c’est à dire fin mars.

Rosiers nains : Éliminez les bois morts, conservez les branches saines et les raccourcir autour de 8 et 10 cm.
Rosiers grimpants : Éliminez les branches mortes et le raccourcir légèrement de 30 à 40 cm. Palissez votre plante pour lui donner un meilleur aspect. Pour les rosiers à petites fleurs vous pouvez tailler entre 60 et 70 cm du sol.
Rosiers grimpants non remontants : Taillez après la floraison en fin d’été. Conserver uniquement les rameaux de l’année. Et n’oubliez pas de palisser.
Rosiers miniatures : Taillez juste le bout des branches et éclaircissez le cœur.
Rosiers arbustes : Trois années sont nécessaires avant la taille pour permettre à la plantes de se former correctement. Ensuite une taille légère sera suffisante.

L’entretien
Rosier tige Pendant la première année, n’hésitez pas à arroser.

Par la suite évitez d’arroser en pleine chaleur sur le feuillage et les fleurs, cela risquerait de les brûler.

Pour obtenir des fleurs de qualité, il est souvent utile de fertiliser le sol avec un engrais complet ou spécial vers la fin de l’hiver ou au début du printemps.

Pour favoriser la pénétration de l’eau, plusieurs fois dans l’année, il sera utile de passer au binage c’est à dire casser la croûte de terre. En mai, vous pouvez installer un paillage qui évite l’installation des mauvaises herbes et l’évaporation de l’eau.

Lorsque les boutons commencent à se former, si vous souhaitez avoir de plus grosses fleurs, vous supprimerez les boutons qui peuvent en gêner certains. Ceci permettra aux boutons restants de s’épanouir pleinement.
Pour renouveler plus facilement les boutons, il vous faut supprimer les fleurs fanées en coupant la tige sous la deuxième feuilles à partir de la fleur ou supprimer les grappes de fruits en coupant au-dessus de la première feuille suivant les caractéristiques de votre rosier.

En hiver, enlevez les fleurs et feuilles mortes. Protégez le point de greffe en buttant. La butte sera supprimée au printemps, après les gelées.

Attention aux parasites et maladies
Les pucerons, l’oïdium (tâches blanches sur les feuilles) et la rouille (tâches rousses sur les tiges et en dessous des feuilles) sont les maladies et parasites que vous pouvez trouver sur vos rosiers.

Traitez le plus tôt possible et renouvelez l’opération autant de fois qu’il vous êtes indiqués sur l’emballage de votre produit.

L’année prochaine vous pourrez créer de merveilleux bouquets de roses et faire plaisir autour de vous.