Le métier de paysagiste

Paysagiste : Un métier à découvrir…
Création et Entretien : Deux métiers complémentaires

Création

Les compétences du paysagiste sont très étendues et demandent souvent les qualifications de plusieurs corps de métier : maçonnerie, plomberie, électricité, techniques d’étanchéité, maîtrise de matériel de terrassement, maîtrise du dessin par informatique…

Terrassements

Topographie : utilisation du niveau de chantier, du laser planimétrique.

Engins mécaniques de mini-pelle, guidage d’un tracto-pelle, utilisation de grue pour acheminer des matériaux sur un chantier d’accès difficile.

Matériel de travaux en bâtiment : rouleau deux-billes, tarière, lapidaire, marteau piqueur.

Assainissement : connaissance des réseaux d’eaux pluviales, d’eaux usées, EDG, gaz…

Arrosages intégrés

Electricité : branchement des électrovannes et raccordement jusqu’ au réseau électrique.

Plomberie : raccordement au compteur d’eau.

Dallages – Terrasses – Murets

Maçonnerie : savoir-faire béton, mortier, chape, pose de parpaings…

Taille de pierre : Gneiss de Limoges, Calcaire de l’Yonne…pour confection de muret de pierres sèches ou avec joints.

Enduits : de propreté, enduit gratté…

Clôtures- Pergolas – Portails – Portillons

Maçonnerie : réalisation de massifs de béton et longrines pour encrage des poteaux et pose du rail.

Menuiserie : maîtrise du bois et technique d’assemblage.

Manutention : utilisation de tracto-pelle ou manitou pour la pose de portail de grand passage (12.00ml et +).

Technique d’automatisation : système électrique d’automatisation, commande à distance, caméra de surveillance…

Soudure :
maîtrise des techniques de soudure.

Bassins

Technique en aquatique : technique d’étanchéité, connaissances de géomembrane et feutre de protection, technique et connaissances du matériel de filtration, contrôle du débit…

Gazon

Engins agricoles : sur des grandes surfaces pour la préparation du terrain utilisation de herses ou de rouleaux.

La maîtrise de toutes ces technique permet l’aménagement harmonieux de votre jardin .

Entretien

L’entretien est complémentaire à la création, il permet de préserver l’état du jardin qui a été réalisé mais aussi de le former et de l’embellir par les tailles de formation, le fleurissement, les tontes régulières… Il nécessite :

Grandes connaissances

Des végétaux (époque de fleurissement, de taille…)
Des sols (argileux, acide,…)
Des produits phytosanitaires
Des maladies
Des amendements et des engrais

Savoir-Faire

Les techniques de tailles et d’élagage.

Sens de

L’esthétisme pour le fleurissement.

L’observation :
que manque-t-il à cette plante ? De quoi souffre-t-elle ?

L’esprit d’analyse pour pouvoir répondre à ces questions (le type d’amendement, le produits de traitement…).

L’entretien assure la pérennité et la beauté de votre jardin dans le temps.